Spiga

Quand la Tunisie se réveille



Ceci est un condensé de pensées et d'expériences des dernières semaines que j'ai pas pu organiser. Je les publie en vrac ..

Je suis encore fatigué par ce mois plein de rebondissements, de partage 2.0 avant et après son départ, de lecture, d'écrit, d'auto-censure, de tension, de stresse, de garde, de travail, de manif', de joie, de lacrymogènes, d'attente, de consommation d'informations, de paranoïa et de larmes.

J'ai jamais voté, ni même rouspété publiquement, pas pris mon courage entre mes deux mains. Cette fatalité et cette soumission si ancrée .. j'ai honte.

La révolution du peuple sur fond de réseaux sociaux vient donner un bon coup de fouet à une société qui a sombré petit à petit dans la médiocrité et la soumission. Cette prise de conscience on la doit à nos martyrs et aux personnes qui sont descendus dans les rues et qui ont milité depuis des années déjà.

Parler de Révolution du Jasmin est une façon des médias étrangers pour minimiser cette révolte du peuple pour ne pas donner de "mauvaises" idées à ceux qui les regardent. Le Jasmin inspire la gentillesse alors que le peuple fait toujours peur !

Cette révolution si elle aboutit à une démocratie propre à nous - eh oui faut pas se leurrer il n'y pas de démocratie parfaite mais de démocratie adapté - d'autres pays verront la lumière.

La chasse aux sorcières et aux rumeurs a été lancé mais la vérité finira par éclater.

Nous avons retrouvé notre patriotisme et notre amour propre. Et quand je pense qu'avec toute cette spoliation, ce vole, cette richesse dilapidé pendant des années, je me dis que nous sommes un pays riche et que les ressources ne manquent pas !

Les dégâts sont là et dépassent les pertes matérielles. Outre des personnes tués, d'autres se retrouvent au chômage ou ont perdu leurs commerces.

Le départ de cette mafia va donner plus de confiance aux investisseurs étrangers qui n'auront plus à payer une taxe ou à attendre une loi qui ne vient pas. Bien des secteurs seront libérés.

La censure du web a été enlevé en partie et les investissements publicitaires en ligne vont augmenter avec la diversification des canaux de communication et la multiplication des sites à thèmes variables. Plus de contenu en vue, plus d'argents et plus de travail.

Il faut que la politique suive maintenant pour que ce wagon du renouveau et de a liberté puisse aller loin parce que la Tunisie de 2015 se joue maintenant.

Nous avons besoin d'une séparation des pouvoirs à la plus haute sphère de l'état, d'une constitution retravaillé, des élections à tout les niveaux, d'une presse libre et de gens qui respectent la queue et les feux rouges.

Les autres dictateurs doivent sûrement avoir peur maintenant, les pays occidentaux aussi, pour leurs intérêts.

La lutte pour le pouvoir a déjà commencé, pourvu que la corruption ne reprenne pas.

Les informations se suivent et ne se ressemblent pas.

L'argent récupéré pourra à lui seul refaire naitre trois régions du bled.

Braves Martyrs, paix à vos âmes .. Mohamed Bouazzizi, on ne t'oubliera pas.
Armée du peuple, Merci.
Tunisiens libres, à nous de jouer !



1 commentaires:

  Marie Liesse

22/04/2013 12:46

félicitations pour ton nouveau blog et pleins de bonnes choses pour toi :)
cabinet de voyance